MEMOIRE ET SOUVENIR D'UNE VIE BIEN REMPLIE

Je consacre ce jour un billet à André Fourcade, le grand-père de Loïc, un homme de caractère qui a su transmettre son savoir à ses descendants !

Grâce à ses photos d'époque, ses mémoires archivés à la bibliothèque de laruns mais aussi dans la revue semestrielle "Histoire et Mémoire d'ossau" je vous fais partager à travers ce billet son histoire et sa vie.

 

André Fourcade est né en 1931, descendant de Mr FOURCADE Augustin et Mme BORIE Marguerite. Ci contre, ses parents et sa mère en pleine vitesse sur la traction avant en revenant de faire le lavage. La photo date de 1945.

 

 

Marguerite Fourcade en 1943 avec ses deux fils, André le communiant et Georges. Son mari Augustin, fait prisionner en 1940, ne rentrera d' Allemagne  qu'en 1945. Durant ces cinq années, après avoir vendu la moitié de son troupeau de brebis, elle fera fonctionner l'exploitation avec ses fils, des ouvriers espagnols, ses cousins et ses voisins.

Depuis des siècles, chassés par les rigueurs de l'hiver et la difficulté de nourrir leurs troupeaux, les bergers pyrénéens pratiquaient la transhumance dans tout le sud-ouest.En été le berger et son troupeau se déplaçaient en moyenne montagne puis en haute montagne de début juillet à mi-septembre.

En hiver d'octobre à mai, Augustin Fourcade transhumait dans le madiran avant la guerre puis dans le Gers à Salus d'Armagnac après la guerre. André à continué ses trajets comme on peut le voir sur la photo en 1960.

 

 

LES ANNEES PASSENT

Evolution de la cabane de Bious Artigues

FROMAGE D ESTIVE

Fabrication du fromage d'estive :

La traite a lieu deux fois/jours. Pour un troupeau de 150 têtes, elle dure 01H30 à 02heures; le matin de 06h à 08 heures, le soir de 18h à 20h. Le lait est chauffé à 35/39°C, après un repos de 01 heure pour la caillage, il est réchauffé à nouveau.

Il est moulé et pressé pour faire sortir le petit lait. Les aiguilles permettaient une évacuation du petit lait. Il est laissé en moule jusqu'au lendemain matin puis salé.

Les fromages font environ 5kg, chacun nécessite 30 litres de lait. Une brebis fournissait environ 70 L de lait par an. Maintenant elles arrivent à 120 L et plus.

Porté au saloir, il faut compter un mois par kg pour être consommable.

 

LE MOT DE LA FIN

"Si la mountagni lou tou bastiou,

Et qué ta heit ayma lou tou mestié,

Dap passiou,

Douma chens regrés, et dap

Résou, aouillé aous,

Tos séguissés, sapios

Passa lou bastou"

"Si la montagne était ton bastion,

Si elle a su te faire aimer ton métier

Avec passion,

Demain, sans regrets et avec

Raison, à berger

A ta suite, sache passer

Le bâton "

mémoire actualité